22 mars 2009

CONCLUSIONS GÉNÉRALES DE LA COMMISSION BROSSARD DANS L'AFFAIRE COFFIN (2)







À VENIR PROCHAINEMENT :
a) Les bouteilles de boisson alcoolique
b) Les témoignages de l’expert Péclet

Jacques Hébert est encore une fois pris à partie. Le juge Brossard trouve d’autres faussetés dans son livre J’accuse les assassins de Coffin.
CONCLUSIONS GÉNÉRALES (2)
Extrait du rapport Brossard
DIXIÈME PARTIE
11.L’incident Thompson ne fut qu’une immense fumisterie et non pas seulement de la part de Thompson; l’histoire mensongère qu’y greffa monsieur Hébert sur le voyage « hypothétique » du notaire Moreau en fut une elle aussi, mais celle-ci injurieuse pour plusieurs personnes.
12. L’intervention de la « Court of Last Resort » se termina presque tout de suite après s’être manifestée; elle a été, sans aucune raison valable, montée en épingle par des journalistes manquant d’objectivité ou simplement du respect de la vérité.
­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­C’est faussement et sans motifs valables qu’ont été accusés les ministres et les hauts officiers des Ministères du Procureur général et du Solliciteur général de la province en fonctions à l’époque des meurtres;
a) Quant aux pressions de l’étranger,
b) Quant aux motifs personnels du choix des policiers chargés de l’enquête policière,
c) quant aux motifs personnels du choix des procureurs de la Couronne,
d) quant à un acharnement inhumain contre Wilbert Coffin,
e) quant à des interventions personnelles et intéressées sur la conduite du procès.
Se sont avérés mal fondés presque tous les reproches et accusations dirigés contre la Police et les représentants de la Couronne; quelques griefs, en petit nombre, étaient partiellement vrais; aucune accusation ne fut complètement vraie.
Une preuve prépondérante a établi la fausseté des accusations relatives :
1. À une intervention de la Couronne dans le choix de l’un des avocats de Coffin;
2. À une suppression illégale de la preuve;
3. À des instructions données par la Couronne à certains témoins de cacher la vérité en tout ou en partie;
4. À des tentatives de subornation de témoins;
5. À des menaces à des prisonniers pour les induire à témoigner;
6. À la brutalité de la Police envers Coffin et d’autres personnes qu’elle a interrogées;
7. ;à la réputation de brutalité et de sadisme du capitaine Matte;
8. À la suppression d’un télégramme d’instructions envoyé à Coffin par son premier avocat;
9. À la majeure partie des renseignements communiqués quant à la présence d’une jeep;
10.À l’argent que la victime Lindsey, père, pouvait avoir en sa possession au moment de son meurtre;
11. À l’attitude sinistre et cynique du capitaine Matte lors de l’exécution de Coffin;
12.Au complot du capitaine Matte pour faire enlever la carabine de Jack Eagle par Me Raymond Maher;
13.À des orgies à la cabine du capitaine Matte et de son épouse;
14. À la menace de violence contre J.G. Hamel;
15. Aux intentions injurieusement attribuées à la Couronne, aux magistrats et aux jurés, quant à la condamnation de J.G. Hamel;
16.À des déclarations attribuées au juge J.L. Duguay;
17.À des lettres écrites par Coffin la veille de son exécution et destinées aux membres de sa famille;
18. À l’ignorance du contenu de l’affidavit de Coffin par le Cabinet fédéral.

Furent sans aucune justification ou excuse et nullement provoquées les paroles injurieuses de l’auteur de « J’accuse les assassins de Coffin » envers un certain nombre d’administrateurs, de représentants de la Couronne et de policiers; ces injures nombreuses, violentes et venimeuses ont incompréhensibles chez un auteur qui se prétend féru de justice, à moins qu’elles ne soient un prurit (une démangeaison) causé par une haine incontrôlable de tout ce qui touche à l’administration de la justice et à l’autorité; ces injures, je les ai déjà énumérées; ma main se refuse à les écrire de nouveau; je répète qu’elles ont incompréhensibles sous la plume d’un homme qui, par ailleurs, a prouvé devant cette Commission qu’il peut être fort courtois, sauf, parfois, lorsqu’il est contredit ou lorsqu’il croit à des complots sinistres de la Police.

___________________________________________________-

Tout ceci est d’autant plus regrettable que tout ce qu’a écrit monsieur Hébert n’était pas faux ou erroné et que monsieur Hébert eut pu, s’il n’avait pas écouté uniquement ses ressentiments violents et destructeurs, attirer l’attention, en faisant les réserves et les distinctions nécessaires, sur des faiblesses de notre système administratif et sur certaines manifestations de déformation professionnelle chez certains avocats.
Les reproches et griefs suivants étaient, d’après la prépondérance de la preuve, en partie bien fondés :
1. Celui que la police n’a pas suffisamment poursuivi ses enquêtes dans le cas de la jeep vue par les Tapp et les Dumaresq, non plus que dans le cas de Vincent Patterson;
2. Celui que la Couronne a mal interprété et exercé son pouvoir discrétionnaire quant à la preuve qu’elle ne jugeait pas pertinente dans les mêmes cas, en ne la portant pas à la connaissance de la défense pour que celle-ci en fasse ce qu’elle eut pu croire utile;
3. Celui de l’enlèvement clandestin de la carabine de Jack Eagle par l’un des procureurs de Wilbert Coffin;
4. Celui du désintéressement apparent de la Couronne à s’enquérir des circonstances de la disparition de la carabine en direction de Me Maher;
5. Celui portant sur l’insuffisance de l’aménagement du Palais de Justice de Percé pour assurer l’isolement complet des membres du jury.
Si monsieur Hébert ne s’était pas fié aussi imprudemment aux reportages de certains de ses confrères en journalisme et aux renseignements d’un ancien policier aveuglé par sa rancœur et ne s’était pas arrêté à en augmenter les inexactitudes ou faussetés, s’il n’avait pas entretenu, de façon aussi tenace, des préjugés favorables envers un certain défenseur de Coffin uniquement parce que cela pouvait l’aider dans la défense de sa thèse sur l’abolition de la peine capitale, sans doute aurait-il découvert, comme nous, qu’une interprétation erronée des devoirs professionnels, une déformation professionnelle qui porte à placer le succès au-dessus du respect de la vérité, et peut-être aussi une vaine gloriole qui porte à des indiscrétions de mauvais aloi, sont souvent mauvaises conseillères et la source d’erreurs néfastes à la justice monsieur Hébert eut pu se rendre compte, comme nous, que certaines dispositions de notre Loi du Coroner peuvent devenir une source d’injustice pour un accusé et que certaines dispositions légales relatives aux jurés demandent à être clarifiées. Cela, il ne l’a pas voulu ou ne s’y est pas intéressé; il a préféré le recours à l’invective et à l’injure injustifiée. Il me faut bien, à regret, le reconnaître et vous en informer.
LE PROCÈS COFFIN N’A PAS ÉTÉ UNE INJUSTICE. « L’AFFAIRE COFFIN EN A ÉTÉ UNE; PLUSIEURS PERSONNES ONT CONTRIBUÉ À LA PERPÉTRATION DE CETTE INJUSTICE.
Cette affaire n’en fut pas une dont aient pu se réjouir ceux qui par leurs qualités intellectuelles et morales s’efforcent de maintenir les traditions de dignité et de grandeur du Barreau et du journalisme d’information.
Puisse la réalisation du mal qu’elle aura pu causer injustement à des individus lésés dans leur honneur et leur réputation, de l’ombre qu’elle aura fait descendre sur certaines de nos institutions les plus essentielles au maintien de l’ordre public, de l’injure dont elle aura sali le bon nom de cette province, devenir la source de réformes salutaires au seuil de deux grandes professions, celle de la pratique du droit, celle de l’exercice de la liberté d’information, pour que, par delà les lois et les écrits d’hommes faillibles, soit avant tout respectée la Justice.

(Signé)__Roger Brossard

27 commentaires:

Anonyme a dit...

Great post mr Fortin.
Thanks.
A.B. Neilson

Anonyme a dit...

Me Fortin,
Est-ce la fin du rapport Brossard?
Paul Marquis, Québec

Clément Fortin a dit...

Monsieur Marquis,
Il reste encore quelques chapitres que je n’ai pas encore reproduits. J’ai d’abord reproduit ceux qui me semblaient les plus importants. Je publierai la semaine prochaine le chapitre 8 sur les bouteilles de boisson alcoolique. Ce chapitre revêt une certaine importance étant donné les faussetés que Jacques Hébert expose dans son livre. On a fait à la victime Eugene Lindsey une preuve de mauvaise réputation. C’est très spécial, me direz-vous. Entre autres choses, c’était un buveur de rye canadien selon Jacques Hébert. Le juge Brossard élucide cette question. Je reproduirai aussi le chapitre 9 sur les témoignages de l’expert Péclet. Ce chapitre aussi ne manque pas d’intérêt à la lumière des déclarations de Jacques Hébert. Je pense bien traduire aussi l’incident Thompson et le voyage du notaire Moreau, les interrogatoires de Wilbert Coffin, Marion Perie et Lewis Sinnett, le cas de Vincent Patterson, les deux prisonniers que l’on aurait incités à témoigner contre Coffin, etc. Comme vous voyez, il reste encore beaucoup de matière pour alimenter ce blogue. Je m’impose la traduction de tous ces textes pour la bonne raison que les écrits de Jacques Hébert sont disponibles en anglais. Plusieurs anglophones, tout comme moi au début de ma recherche, croient que l’affaire Coffin est une sale « gimmick » de Duplessis et de son système judiciaire corrompu. Le rapport Brossard rétablit les faits. Pendant toutes ces années, il est resté sur les tablettes, comme on dit habituellement au sujet de tels rapports de commissions royales d’enquête. Et c’est pour cette raison que je m’impose tout ce travail.

Anonyme a dit...

Le supposé voyage en Floride du notaire Moreau est le summum du délire de Jacques Hébert.
Au nom de la Justice et de tous ceux que J. Hébert a souillés, merci Me Fortin.

Anonyme a dit...

M. Fortin,
D’après tout ce que vous savez, dites-nous quelles sont les chances de faire innocenter Coffin? C’est une question simple et brutale!
Jean Forest, Québec

Anonyme a dit...

Mr.Fortin,
it is said mr.coffin stole a few articles from hunters truck. i am confused, as coffin being drinker and a smoker, why would he leave behind all the tobacco and cigerettes? of all the bullets in the truck, was any ever checked to see if one matched the bullet that shot Richard Lindsey?with those bullets, was there guns found to match the bullets, if not why would they carry bulletts that they had no guns for. or maybe the guns were stolen? also could you please explain one article there to us, a "Boynu" and what was its use? could this list be written in english, there are some things there we would like to know there uses. thanks

Clément Fortin a dit...

M. Forest,
D’affirmer plus de cinquante années plus tard que le procureur de Coffin était en était d’ébriété à l’enquête du coroner et que le barreau aurait dû le sanctionner, compter sur les contradictions du coroner Rioux, sur les déclarations de la famille Cabot, sur de soi-disant irrégularités, sur certaines déclarations de personnes qui n’ont pas pris la peine de se déplacer pour aller se faire entendre devant la Commission Brossard, tout cela hélas! m’apparaît bien mince comme preuves pouvant innocenter Coffin. La déclaration Cabot est du ouï-dire. Les déclarations du coroner Rioux sont contredites par ses témoignages devant la Commission Brossard. Celles de Sinnett et de Doyon le sont aussi. Il ne faut pas exercer la profession d’avocat longtemps pour savoir qu’on ne peut jamais compter à 100 pour cent sur les déclarations d’un témoin. Avant de le faire assermenter et de l’interroger au tribunal, il peut vous donner une version des faits qu’il changera radicalement par crainte de faire un faux témoignage qui lui vaudra une peine que lui imposera le tribunal. Ou sous la pression d’un contre-interrogatoire serré. Personnellement, j’ai vu les chances de gagner une cause s’évanouir parce que les témoins m’avaient menti. Le travail sur le terrain impose une grande prudence. Je suis en train d’écrire mon troisième docu-roman. La recherche que j’effectue sur le terrain, dans les trois cas, me confirme un fait important. Vous recherchez quelqu’un susceptible de vous fournir de l’information sur une question donnée. Pour se rendre intéressant, il vous racontera toute une histoire. À l’occasion de ces tragédies qui affligent des petites villes et des villages, il se trouve toujours des gens qui prétendent posséder des informations que d’autres ignorent. Ils ne font aucun effort pour aider la police. Cependant, ils ont appris que la connaissance confère du pouvoir et ils insinuent ou déclarent qu’eux sont au courant de certaines choses, mais n’en parleront pas parce qu’ils ont peur. Après toutes ces années, ils ont peur. De quoi? Du Bonhomme Sept Heures? Ces quelques personnes deviennent les sorciers de leur village. Ils possèdent dès lors des pouvoirs hors de la portée de leurs crédules concitoyens.
Je vous rappelle que je n’ai rien personnellement contre Coffin et que je serais très heureux si par bonheur on pouvait l’innocenter.

Clément Fortin a dit...

You read on the list “ Un boyau d'une longueur de 8' par 1/2 pouce de diamètre”. Here is a translation: "A tube 8' feet long by 1/2 inch diameter". Your other questions require a lengthy answer. I refer you to my 384 page book (L’affaire Coffin: une supercherie?) wherein I report the ins and outs of the Coffin case before the courts. You will find answers to your questions. Unfortunately, it is not available in English. One of your French-speaking relatives or friends could certainly help you out.

Anonyme a dit...

Quelqu'un a des nouvelles de Lew ? Ou de son assistante, madame Mitchell ? Ou de Sabine Allaire ?

Anonyme a dit...

Aucune nouvelle! Aucun signe...

Anonyme a dit...

D'après moi, Lew nous prépare un retour en force, une sorte de Résurrection. On va le voir réapparaître avec un lapin dans sa manche, avec Lani et Sabine Allaire.
Dieu soit loué!

Clément Fortin a dit...

J’ai reçu des nouvelles de monsieur Stoddard. Comme je crois qu’elles sont l’œuvre de farceurs, je ne les ai pas publiées. L’une prétendait provenir de monsieur Stoddard, lui-même, m’annonçant son retour prochain et me demandant de me la fermer. Un autre m’a annoncé le retour de Monsieur Stoddard comme celui du Jehi.
I got news about Mr. Stoddard. As I thought they were from pranksters, I did not post them. One claimed to be from Mr. Stoddard himself and asking me “to shut off”. Another one announced that Mr. Stoddard would return like the Jedi.

Anonyme a dit...

comment après tout ca croire à l'innocence de Coffin?
Il a eu un procès juste. 12 de ses pairs l'ont reconnu coupable sur la base d,une preuve très, très solide. Après avoir dit que les objets en sa possession lui avaient été donnés par les chasseurs, Coffin a changé sa version pour un nouveau mensonge en disant qu'il avait volé ces objets dans la camionnette. Comment expliquer que les Américains sont allés chasser à des milles de la camionnette (en panne, c'est vrai) et qu'ils ont laissé dedans des vêtements, de la nourriture, des jumelles, un canif?
Come on!
Mario Latendresse

Anonyme a dit...

Me Fortin,
Tout cà est bien beau , on conclue, on conclue,mais aucun ne peut trouver aucune explication sur comment c'est arrivé .
Trois chasseurs armés jusqu'aux dents , traquent l'ours en forêt. Ils essaient de déceler le moindre bruit qui trahira le passage de l'ours, une petite branche qui casse, n'importe quel petit bruit .Et là

vous retrouvez trois chasseurs morts,criblés de balles ,leurs carabines chargées à bloc , le safety ''ON ''

Moi , c'est malheureux , je n'y crois pas du tout à la culpabilité de Coffin .

Tout de même , nous sommes des humains nous avons déjà été à la chasse dans les bois et c'est tout à fait impossible de se faire surprendre trois personnes full armés dans un guet-apens et de se faire tirer tous les trois par le nême tireur . Un ou deux des trois vont répondre aux feu de l'adversaire qui tire sur eux .

Clément Fortin a dit...

Anonyme du 28 mars, 10 :13
Évidemment, vous n’êtes pas tenu de croire aux conclusions du rapport Brossard. Et ce n’est pas l’objectif que je poursuis en publiant un livre sur l’affaire Coffin et en tenant ce blogue. Mais avez-vous lu mon livre? J’expose en 384 pages les tenants et aboutissants de ce qui a été présenté au jury. Comme il s’agit d’une preuve circonstancielle, pour la bien comprendre, il faut lire toute la documentation pertinente. En particulier, vous devriez lire le témoignage du Dr Roussel et celui du chimiste Péclet. Je n’ai pas l’intention de reproduire le contenu de mon livre sur ce blogue. Celui-ci n’est que la continuation de mon livre. Un tome II, en quelque sorte.

Anonyme a dit...

Good day people, I just registered on this excellent community forum and wanted to say what's up! Have a terrific day!

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Anonyme a dit...

hey everybody

I just wanted to introduce myself to everyone!

Can't wait to get to know you all better!

-Marshall

Thanks again!

Anonyme a dit...

hi everybody


just signed up and wanted to say hello while I read through the posts


hopefully this is just what im looking for looks like i have a lot to read.

Anonyme a dit...

Just wanted to drop a quick Hi to every one in here.I'm looking forward to learning quite a lot in this cool forum.

p.s. If anyone is too interested in [url=http://newmoviereleasesdvd.info/]Watch Movies Online Free[/url] you can check out my signature

Anonyme a dit...

I stumbled upon this not too long ago. It's very cool actually. Are You looking for lawyer advice? Well I an assure you that you will get it at the [url=http://alllegalinformation.com/]All Legal Information Site[/url]

I got a free laywer and info for an hour wich solved my questions in no time. And if you want more just keep going to the site and say your someone else.

It's a little trick, but don't be fooled they will know who you are just change your IP address!! Thanks Hope this was helpful. Saved me Hundreds of dollars on lawyers fees!!

Generice

Francine a dit...

Bonsoir Mr. Clément, je viens tout juste de visualiser l'épisode de l'affaire Coffin de la série Les Grands Procès. Je me questionne sur plusieurs points, mais avant de partager l'ensemble de mes interrogations, je vais assurément me procurer votre livre et le lire très attentivement. Je crois à l'innocence de Coffin, mais tout porte à croire que plusieurs faits étaient contre lui. Aurait-il aperçu les trois corps inertes des Américains par hasard, lors d'une journée de "prospection"? Leur aurait-il dévalisé certains objets personnels qui auraient été en leur possession? A-t-on déjà pensé à un accident de chasse? Pourquoi plusieurs personnes affirment-elles avoir vu la Jeep jaune mais qu'on en banalise l'existence? Duplessis était-il corrompu au point de faire exécuter un supposé coupable qu'il aurait eu à portée de main (preuves circonstantielles) et ce, pour sauver la face? Ceci n'est pas impossible, quand on considère le nombre de scandales et de supercheries de nos élus démenties au grand jour... Peut-être ne pourra-t-on jamais élucider la vérité de cette affaire puisque près de 50 ans se sont écoulés et que les nouvelles déclarations seraient presque toutes basées sur le ouïe-dire. Pourtant, même des ouïe-dires peuvent s'avérer être justes et vrais.

Anonyme a dit...

Please, keep up the good work and continue to post topics like this. I am really fan of your blog!

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Anonyme a dit...

I in point of fact like the road you are posting!

you have an engaging point of view!

Best regards,
[url=http://www.cameredesupraveghere.eu/]Camere de supraveghere [/url]

Anonyme a dit...

Hiya, I'm really glad I've found this information. Today bloggers publish only about gossips and net and this is really frustrating. A good web site with exciting content, this is what I need. Thanks for keeping this web site, I'll be visiting it. Do you do newsletters' Can't find it.
[url=http://minecastle.com/forum/index.php?action=profile;u=50814 ]pink ribbon merchandise[/url]

Anonyme a dit...

After checking out a few of the blog articles on your website, I really like your technique of writing a blog.
I saved it to my bookmark webpage list and will be checking back in the near future.
Please visit my website too and tell me your opinion.


Also visit my homepage: how to buy real cheap twitter followers